Big Data study Case ING Belgium


Pourquoi se lancer dans le Big Data?

Pour ING Belgium, le choix de s’orienter vers le Big Data est lié à la nécessité de trouver de nouvelles ressources de ciblages.

En 2009, 5% des contacts commerciaux s’appuient sur des modèles de scores. Mais en 2014, c’est 60% des contacts qui résultent de modèles prédictifs.Environ 4,4 millions de scores sont utilisés dans la sélection des clients à contacter.

La demande du marketing porte sur des ciblages de plus en plus fins et le potentiel de réponses basées sur les techniques utilisées jusque-là s’épuise.

Pour qui et sur quels thèmes initier la démarche ?

En 2014, ING Belgium décide de créer un « Lab Big Data ». Les premières applications sont réalisées pour le marketing « retail » et les entreprises. La Direction du Marketing était la plus intéressée par cette démarche et constituait un excellent « sponsor ».

Les premiers travaux portent sur des données non structurées, il s’agit d’exploiter les « commentaires libres » laissés par les conseillers dans l’outil de CRM. La recherche s’oriente ensuite vers l’identification du réseau de contacts des clients entreprises. Ces travaux sont très vite encourageants.

Aujourd’hui le Big data est bien installé dans une fonction d’exploration de données qui ne seraient pas exploitables par les techniques habituelles d’analyses statistiques.

Comment organiser un « Lab Data » ?

L’équipe est constituée de 9 personnes. Elle présente la particularité d’être pluridisciplinaire

  • 3 spécialistes de l’IT qui maintiennent la plateforme et déploient les outils*
  • 1 expert métier
  • 3 Datascientists
  • 1 planificateur/organisateur

Quelle expérience en retire ING Belgium ?

Tout d’abord le Big Data recèle bien des trésors de connaissance.

Dans le cas présent, le Big data est envisagé comme un outil de R&D. La plateforme est déconnectée des infrastructures de production de la Banque. On gagne en souplesse et on ouvre des voies de recherche qui n’auraient pas pu être investiguées autrement.

Pour ING Belgium, la clé du succès d’un Big Data de R&D repose sur une équipe pluridisciplinaire constituée d’experts IT, d’experts métiers, de Datascientists et d’au moins un organisateur.

Le Datascientist doit avoir un profil particulier. Il a d’autres compétences que le statisticien travaillant habituellement sur les scores.

  • Il a l’esprit tourné vers l’exploration, il est curieux, il est autonome pour trouver des solutions
  • Il a une bonne expertise du métier pour lequel il fait ses recherches
  • Il sait coder en différents langages pour assurer son autonomie (dont « R » et « Python »)
  • Il est statisticien et mathématicien
  • Il a des connaissances en intelligence artificielle
  • Enfin, il aime travailler en équipe

Comme on s’en rend compte, il n’utilise pas spécialement SAS ou d’autres outils standardisés d’analyses statistiques (SPSS…)

Une autre clé du succès tient à l’organisation du travail. Il est indispensable d’entretenir un rythme soutenu sinon le risque de s’enliser dans des recherches sans intérêt existe réellement.

ING Belgium s’organise avec des méthodes agiles (dans ce cas, c’est du Scrum avec des « sprints » de 2 semaines).

Tous les 15 jours une réunion de travail permet un échange pluridisciplinaire sur les recherches engagées et prend la décision de continuer ou d’arrêter l’analyse.

Le succès de cette démarche ouvre sur de nouvelles questions, l’une d’entre elles retient l’attention.

Compe tenu de la connaissance métier nécessaire au Datascientist et au travail d’équipe à organiser autour de thèmes de recherche, faut-il ouvrir ce Data Lab à d’autres Directions de l’entreprise, ou créer autant de Data Lab que de domaines d’expertises ?

Nous verrons dans un prochain article un début de réponse à cette question.

voir la vidéo de l’intervention lors de la conférence Eacp-Marketvox, IESEG

Study Case Big Data ING Belgium

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s