les magasins 3.0 ça s’accélère

Les magasins 3.0 un phénomène passionnant

aux USA le mouvement s’accélère, un article très intéressant à lire sur ce sujet que l’on pourrait titrer : la survie c’est click ou mortar ?

pour survivre, il faudra de plus en plus innover et intégrer étroitement click et mortar dans une expérience client multisensorielle

 

Publicités

Les points de vente à l’heure des écrans

Les points de vente à l’heure des écrans

 créer une expérience client

 

Le point de vente, la boutique, l’agence, quel que soit le nom que nous lui donnons,  le lieu physique de rencontre des clients constitue historiquement le point privilégié de la relation client.

Le point de vente s’est intégré au multicanal. Mais la formidable évolution des technologies de l’internet et des contacts à distance donnait le sentiment que le point de contact physique restait à l’écart.

 

Parmi les professionnels de la distribution, qui avait encore envie de créer des PLV en carton, de former les forces de ventes ou de s’acharner à trouver un emplacement idéal ?

Internet offrait la modernité, la technologie, la réactivité…et les volumes de ventes.

Il s’en fallait de peu que le point de vente n’attire plus que quelques spécialistes tombés du train de l’internet.

 Mais le point de ventre se rebiffe, voici la boutique rattrapée par la technologie.

Les affiches dynamiques nous accueillent en façade. Ecrans tactiles, qui s’adaptent à la promotion du moment.

A l’intérieur de la boutique, les écrans participent à la création d’une « ambiance » favorisant une « expérience client » en lien avec l’image de la marque. Ils affichent les annonces promotionnelles, les vidéos de films publicitaires, les informations sur les produits etc.

Chez Abercrombie et Fitch, des écrans géants nous font partager les images de web caméras filmant en direct de superbes plages californiennes.

Dans le domaine de la mode, questionner les miroirs n’appartient plus aux contes de fées. Les miroirs équipés de lecteurs laser prennent vos mensurations et vous proposent la collection qui vous convient le mieux.

les scanners affichant les mensurations

La réalité augmentée permet d’essayer un vêtement qui n’est pas en stock (il vous sera livré par la même logistique que celle des commandes reçues par Internet).

Chez Marks et Spencer, les écrans font 32 pouces, sont munies d’un scanner et d’un lecteur de cartes bancaires.

En cas d’hésitation demandez au miroir de transmettre votre image sur facebook à vos amies, ils (elles), vous conforteront dans vos choix ou vous empêcheront les erreurs impardonnables.

A la caisse votre passage est reconnu et enregistré, votre carte de fidélité automatiquement alimentée.

Le caissier ou la caissière savent immédiatement de quel avantage client vous pouvez disposer. Le système de caisse est en liaison direct avec la base client, le programme de fidélisation un outil de calcul optimisant le choix de la prime (cadeau, promotion, essai ou autre).

Les points de vente alimentaires se parent eux-aussi de la dernière technologie.

Les étiquettes deviennent des points d’information. Elles affichent les prix, bien sûr, mais aussi les promotions, le stock disponible, la composition,  l’origine et l’histoire des produits.

Pointez votre téléphone sur l’étiquette RFID et ses informations sont disponibles sur votre téléphone portable.

Les bornes interactives se multiplient, elles permettent d’accéder à l’ensemble du catalogue de l’enseigne et pas seulement aux références présentées sur le lieu physique d’accueil.

Ultérieurement elles permettront de se rentrer en contact avec un nutritionniste, un diététicien ou avec un cuisinier ou encore un sommelier pour obtenir de judicieux conseils. Plus de souci pour choisir un vin qui s’accorde avec les asperges (c’est mon casse-tête).

Sans oublier la possibilité de demander leur avis aux clients. Des bornes, proposées aux rayons  permettent au client de réagir à l’offre proposée sur un mode simple du « j’aime » ou « j’aime pas ».

 

Chez les distributeurs de produits technologiques (comme Boulanger par exemple) les bornes tactiles font aussi leur apparition.

On attend d’eux qu’ils proposent rapidement des bornes 3D.

Toutes ces informations disponibles en magasins sont aussi accessibles sur les tablettes, avec en plus, toutes les informations techniques nécessaires à une bonne utilisation du matériel.

Quelle évolution… et tout ça pour faire vivre une expérience « émotionnelle ». Une émotion qui répond au besoin de considération et d’autonomie des consommateurs d’aujourd’hui.

Les techniques quantitatives arrivent aussi dans nos boutiques, les outils de mesure de la fréquentation des points de vente ou de conseil s’améliorent, cellules photoélectriques, caméras thermiques, tapis de comptage, caméras vidéos, permettent de compter précisément les visites, d’analyser le temps de présence, les zones de fréquentation et l’adaptation des volumes de vendeurs au nombre de clients se trouvant dans le point de vente à chaque moment.

 

(les détecteur de personnes Shopline)

Et l’avenir ?

Encore quelques années et les affichettes 3D remplacent les produits dans les rayons, les miroirs en réalité augmentée allègent les portants d’une bonne partie des stocks de vêtements. Le téléphone portable intègre une fonction de « scanning » des produits. Pour le passage en caisse, il suffit de s’approcher de la borne de paiement sans contact. Le temps de récupérer les enfants à l’aire de distraction et le colis des achats est disponible. Pas le temps ? Il vous sera livré.

Equipmag 11 au 13 septembre 2012

Quel rapport entre le marketing relationnel et un salon présentant les tendances de l’aménagement des points de vente ?

Equipmag

Les quelques phrases de présentation du salon sont limpides : « La multiplication des nouveaux canaux, l’e-commerce, les réseaux sociaux…, ont transformé la relation point de vente / shopper.

Omni connecté, le consommateur a le choix, le loisir et le temps de comparer, de s’informer, d’acheter 24h/24, de n’importe où.

Aujourd’hui, face à ce nouvel environnement et aux contacts virtuels via Internet, il veut être surpris par une expérience en magasin différente, et recherche des points de vente étonnants dans leurs concepts, riches en émotions, où ses attentes de services peuvent être exaucées et où les partis-pris s’affirment.

Toutes ces opportunités et ces tendances seront décryptées sur EQUIPMAG, les 11, 12 et 13 septembre prochains ».

et je ne bouderai pas mon plaisir de découvrir de nombreuses nouveautés concernant les moyens de paiement, les différentes manières d’échapper  aux files d’attente…et tous ces écrans qui vont nous informer et nous distraire.

Un salon à découvrir ou à re-découvrir.

http://www.equipmag.com/Le-salon/2012-la-Revolution-Shopping-EQUIPMAG-2012-le-salon-du-retail-du-point-de-vente-et-de-la-distribution